Je suis une fille donc je bricole

Publié le par elodie

fluffy-tools.jpgPlus fille que moi tu meurs ! Pas une caricature parce qu'il me manque les cheveux blonds, mais l'étape juste avant. Et histoire d'assumer jusqu'au bout, j'ai des préoccupations de fille : j'aime cuisiner, papoter avec les copines, lire des magazines de filles sur la plage, surfer sur les blogs, pleurer devant Sur la route de Madison... La totale ! J'ai donc passé presque toute ma vie à regarder un tournevis de travers et à avoir peur d'une perceuse.

Presque... Parce que depuis deux ans, nous avons acheté une grande maison à la campagne. Et qui dit grande maison dit aussi travaux. Comme nous n'avons pas encore gagné au loto, il faut forcément mettre la main à la pâte. Mon homme m'a gentiment expliqué qu'il voulait bien bricoler, lui, mais que si je voulais passer un peu de temps avec lui, ce serait bien qu'on le fasse ensemble. Surtout qu'accessoirement ça nous permettrait d'avancer plus vite donc de profiter de nos enfants et d'avoir une vraie vie.

J'ai donc réfléchi et je me suis dit que :
1/ je ne suis pas manchote
2/ quand on se promène dans les magasins de bricolage il y a tout plein de filles habillées en filles
3/ si je ne sais pas faire, je peux toujours lui demander
4/ s'il ne sait pas faire je peux toujours chercher sur internet. Et ça je sais faire ! J'ai même une copine qui a carrément fait un blog sur ses travaux de bricole, mais bon, il est vrai, on ne joue pas dans la même catégorie, elle, elle pose son placo toute seule !

En quelques mois j'ai donc appris les bases du bricolage, mais j'ai aussi découvert que c'était fatigant, difficile, dangereux, salissant, et comble du comble que, le plus souvent ça ne se voyait même pas. Ben oui, vous pouvez passer des week-ends entier à poser de l'isolant sur le plafond de la cave (qui s'avère aussi être le plancher de votre salon, isoler la cave par plaisir ça confine à la bêtise absolue ou au masochisme), ça ne vous donnera  pas forcément envie d'aller regarder la télé dans la cave.

Heureusement le printemps est arrivé, et il a fallu s'occuper de la table de jardin et des chaises en teck et les badigeonner d'huile de teck. C'est assez propre (à condition de ne pas se renverser le bidon d'huile sur un joli pantalon), ça sent plutôt bon, ce n'est vraiment pas fatigant, ça nécessite d'être en plein air et au soleil - bon d'accord ce n'est pas indispensable, mais c'est tellement plus agréable  - et surtout ça se voit tout de suite. Cette fois j'adore le bricolage ! Et ne venez surtout pas me dire que c'est pas du bricolage, ça démolirait mon fantasme...

Publié dans Ma p'tite vie de fille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

freesia 11/05/2007 23:12

hihihi si si ! c'est du bricolageeeeuuuuuh !
big biz

elodie 12/05/2007 09:47

Ouf ! merci de me rassurer, Aurélie !

hydromiel 07/05/2007 19:55

Trop beau les tournevis, faut que je m'en trouve un pour monter les meubles