L'autre taboulé

Publié le par elodie

Malgré le temps pourri (monsieur Météo n'en fait qu'à sa tête et à décidé de me pourrir a vie), j'ai eu envie d'un plat estival. Au menu du jour, taboulé. Mais pas celui du supermarché ou semi-préparé, un taboulé libanais,  bien meilleur et nettement plus rafraîchissant. Je préfère prévenir les puristes, la recette ici est la mienne, je ne dis pas que c'est celle que vous goûterez à Beyrouth, d'ailleurs j'en sais rien, je n'y suis jamais allée. Et je n'irai pas vérifier dans vos cuisines, mais je vous conseille vivement de prendre du boulghour (blé concassé) qui se trouve au rayon des semoules, et non pas de la semoule de couscous, et de choisir des herbes fraîches. Je suis une adepte des herbes surgelées mais pour cette recette, vaut mieux oublier.

Pour 6 à 8 personnes :
150 g de boulghour (à vue de nez)
2 bouquets de persil (plat, si vous avez le choix)
1 bouquet de menthe
2 bottes de petits oignons nouveaux
6 tomates
1 verre à moutarde rempli à ras bord d'huile d'olive (je n'ai jamais dit que je vous proposais une recette light)
1 petite bouteille de jus de citron (les petites bouteilles en plastique jaune)
sel poivre
Et vous aurez besoin d'un petit hachoir à herbes ou d'un robot (ou de beaucoup de patience).

Il faut d'abord recouvrir largement le boulghour d'eau et le faire tremper pendant une bonne demi-heure. Sur le paquet, il est écrit de le faire cuire, mais j'ai toujours fait cette recette avec du boulghour cru mais ramolli par le trempage.
Pendant ce temps, on hache les herbes en évitant de mettre les petites tiges du persil et les oignons (en prenant 2 ou 3 cm de vert).
Ensuite, on égoutte le boulghour et on l'essore dans ses mains pour éliminer le maximum d'eau. On le mélange ensuite aux herbes et aux oignons et on rajoute l'huile d'olive et le citron, le sel et le poivre. L'idéal est alors de le placer au frais au moins une heure, afin que les saveurs se mélangent et que le blé finissent de s'attendrir avec l'huile et le citron.
Il faut ensuite couper les tomates en tout petits dés (inutile de les peler ou de les épépiner, mais si ça vous amuse...) et les rajouter au taboulé peu de temps avant de servir (et surtout pas plus d'une heure avant) en corrigeant éventuellement l'assaisonnement.
Il faut le manger très frais, avec des grillades ou des plats libanais et accompagné d'un rosé de provence.

Publié dans In the kitchen

Commenter cet article

cybmum 17/05/2007 19:41

Enfin la recette du vrai taboulé tel que je le conçois ! Comme j'aime la coriandre je mets un bouquet de persil et un de coriandre. (pas facile à trouver dans la France profonde, je sais)

Une chose m'étonne : pourquoi un flacon de jus de citron et pas du citron frais ?

cybmum

elodie 20/05/2007 20:14

Le citron c'ets pour faire plus simple, tout simplement. Mais à l'origine j'utilisais des vrais citrons que je pressais. Depuis, j'ai eu 3 enfants, et ebaucoup, beaucoup moins de temps. J'essaierai avec la coriandre, j'adore ! Merci pour l'idée.

Sabine 09/05/2007 13:55

Aaaaah y a même une rubrique popote sur ton blog, !! Bon alors je sens que je vais vite devenir une adepte de La Marguerite ! Faudra aussi m'esssspliquer pour ce nom, la marguerite ;) !
Bisous