Messieurs, les inventeurs, écoutez-moi !

Publié le par elodie

titrouve.jpgVu mes talents de bidouilleuse et mon haut niveau scientifique, s'il avait fallu compter sur moi, je ne suis pas sûre que la roue aurait été inventée. Ou alors des roues carrées, parce que quand même ça me semble bien plus facile à fabriquer.

Pourtant je dois dire, dans ma tête de fille, j'ai tout plein d'idées géniales. D'accord je ne remporterai jamais le grand prix du concours Lépine, mais j'étais née pour être la muse d'un génial inventeur. Bon, je vous dis ça à vous mais pas trop fort, si mon homme m'entendait, il me rétorquerait que justement il est le double de McGyver (sans la coiffure, je vous rassure !).

Mais je suis sûre que les vrais inventeurs, ce sont tous des vieux garçons célibataires. Parce que quand j'entends mes copines, elles font preuve d'une logique qui a visiblement manqué le jour de la création des objets de la vie courante.

Expliquez moi pourquoi tous les appareils électro-ménagers ou ceux pour nous faire (encore plus) belles ont des fils électriques qu'on ne sait plus comment ranger, alors qu'il aurait été si simple de concevoir un système d'enroulage automatique du fil à l'intérieur ? Ne me dites que c'est parce que les hommes ne les utilisent pas, ils ne se servent pas davantage de l'aspirateur, unique appareil à ma connaissance à avoir cette option en série ! Et à moins d'avoir affaire à un macho digne d'être naturalisé au muséum d'histoire naturelle, tous se sont servis au moins une fois d'un aspirateur et ont donc connaissance de cette fonction. A mon avis, cela vient surtout de ce que l'inventeur du sèche-cheveux n'avait pas de femme dans sa vie et n'a donc jamais eu à se lamenter que le sèche-cheveux de sa chérie prenait la moitié de l'étagère de la salle de bains.

Celui qui a inventé les guirlandes de Noël n'était pas plus dégourdi non plus. Je reconnais que cette revendication n'est plus de saison, mais tout de même, vous devez vous souvenir comme vous en avez bavé en décembre dernier pour bien répartir ces jolies petites lumières clignotantes sur le sapin tout en parvenant à atteindre la prise pour la brancher. Vous ne pensez pas que ce serait nettement plus facile avec une guirlande simple plutôt qu'avec un lasso à peine amélioré qui vous oblige à vous placer au-dessus du Nordman de 2 m afin d'obtenir une disposition à peu près régulière ? Le responsable, là encore, était peut-être un cow-boy, mais pas un père de famille chargé d'enguirlander un sapin pour satisfaire ses 4 enfants !

En plus, les inventeurs doivent être hyper-maniaques et ne jamais égarer leurs affaires. Sinon ils auraient eu l'idée d'un système pour retrouver plus facilement la télécommande. A la maison, sa place est le tiroir de la table basse. En théorie. En pratique, on la retrouve plus souvent sous les coussins du canapé, ou sous le tapis du salon, voire dans la cuisine ou les toilettes. Au bout de 20 minutes de recherches intensives. Alors qu'il aurait été si simple d'imaginer un petit boîtier sur la télé sur lequel appuyer pour que le zap émette une petite sonnerie.

Non, je vous assure, il est temps d'agir. Et le choix est limité : soit il faut instaurer la parité chez les inventeurs, soit il faut les marier.

Publié dans Bla-bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Super Croquette 15/05/2007 21:29

En tout cas si je pouvais tenir l'inventeur de l'expression et du concept" ouverture facile" ... vous savez celui qui cochonne votre chemiser propre à tous les coups! Je me sens capable d'inventer à son égard les pires tortures.

elodie 16/05/2007 09:51

Ah, tiens,je l'avais oublié celui-là ! Même les enfants ont compris. Quand ils voient sur un paquet  "ouverture facile" il m'appellent : "Mamaaaaaaaaaaan, tu peux m'aider à ouvrir, je vais pas y arriver, il est écrit ouverture facile" !