Traduction simultanée

Publié le par elodie

traduction.jpgA moins de vraiment bien connaître une personne, on n'est jamais sûr d'être sur la même longueur d'ondes. Par exemple, si vous demandez à ma grand-mère quel temps elle a eu pendant ses vacances en Bretagne, elle vous dira qu'il a fait beau. En réalité, cela signifie qu'il y a eu au moins 5 mn de soleil chaque jour, peu importe si ces 5 minutes ont été encadrées par des heures et des heures de crachin breton. Vous avouerez qu'à moins de connaître l'inébranlable indulgence de ma grand-mère (qui vit 11 mois sur 12 à Marseille) pour le climat breton, la traduction n'a rien d'évident.

Sans être aussi peu douée pour l'analyse météo que ma grand-mère, j'ai également parfois des raccourcis un chouia exagérés.


Si je dis : « mon nouvel hobby, c'est la peinture »

ne comprenez pas : « je vais bientôt exposer mes oeuvres dans une galerie d'art » mais plutôt : « j'ai acheté une grande maison avec pleins de travaux et il faut bien mettre la main à la pâte et repeindre les volets »


Si je dis : « j'ai pris 3 kilos »

ne comprenez pas : « j'ai du mal à boutonner mon pantalon taille 36 » mais plutôt : « j'ai pris ENCORE 3 kilos depuis la dernière fois (où j'avais déjà pris 3 kilos) »


Si je dis : « petit dernier a ramené un bon carnet à la maison »

ne comprenez pas :  « mon fils a eu le tableau d'honneur au collège » mais plutôt : « mon fils de 3 ans et demi a appris à bien tenir son crayon cette année et il est admis en moyenne section »


Si je dis : « je me suis mise à la couture »

ne comprenez pas : « j'ai acheté tous les livres japonais de couture dont parle les blogs et je vais habiller mes schtroumpfs de pied en cap » mais plutôt : « j'ai vaincu ma peur des machines à coudre et j'arrive à faire une couture presque droite si je prends bien mon temps »


Si je dis : « je n'ai pas gagné au loto »

ne comprenez pas : « j'ai encore engraissé la Française des Jeux pour rien » mais plutôt : « je viens de regarder mon compte sur Internet et vu ce que rapportent les pauvres articles que j'arrive à placer, je ferais mieux de jouer au loto »


Si je dis : « j'ai jardiné tout le week-end »

ne comprenez pas : « j'ai taillé mes rosiers et planté de superbes massifs de rhododendrons qui feront très joli à côté des mes sublimes pivoines» mais plutôt : « j'ai arraché tout plein de ronces, pour les plantations on verra l'année prochaine quand j'aurais potassé Le jardinage pour les nuls ».


Il y en aurait beaucoup d'autres comme ça, mais c'est l'heure d'aller noyer mes enfants. Je vous laisse trouver la traduction tout seuls...


Publié dans Ma p'tite vie de fille

Commenter cet article

Didier Goux 05/07/2007 17:09

Ah ! oui, j'en ai un, comme ça, qui revient régulièrement : "J'ai quasiment fini mon bouquin", signifie : j'ai trouvé l'idée générale de l'histoire et j'ai ouvert un nouveau document Word où j'ai écrit "chapitre premier".

elodie 05/07/2007 22:40

Ah c'est pas mal ça aussi ! Le "j'ai presque fini" c'est une phrase qui a souvent besoin de traduction !