St Jacques au lard ou comment faire chic et simple à la fois

Publié le par elodie

Je vis un drame épouvantable. Figurez-vous que je suis allergique aux coquilles St Jacques. En fait, je ne sais pas si on peu appeler ça allergie ou intolérance mais disons pour faire simple, que les St Jacques et moi, on ne s’entend pas du tout du tout. Alors que pourtant je les adore ces petits choses-là, mais de loin seulement désormais.

 

Ce qui préoccupe bien plus mon homme, c’est que puisque je suis privée de coquilles, je n’en cuisine pas non plus. Ben oui, il aurait l’air malin à manger ses coquilles tout seul dans son coin. En vrai, je pense que ça ne le dérangerait pas tant que ça. Mais comme c’est moi qui cuisine, c’est moi qui décide, et non, des St jacques pour lui tout seul, ça le fait pas.

 

Sauf que, pas fou, il s’est récemment trouvé une alliée. Notre sauterelle, grande amatrice de tout ce qui ressemble à un poisson un fruit de mer ou un crustacé, s’est mise elle aussi à plaider la cause de on papa (et la sienne par la même occasion !) pour que je prépare ces délicieux coquillages. Là où l’homme avait échoué, la fille a été plus convaincante.

 

Je leur ai donc préparé une recette toute simple mais délicieuse (paraît-il, bouhouhou !), à servir avec une fondue de poireaux, du riz, des pâtes à l’huile d’olive et à l’ail, ou même sur une salade avec une vinaigrette à l’huile d’olive et au vinaigre balsamique. Je me demande même si je ne vais pas essayer un jour de déposer  ces St jaques ainsi préparées dans une assiette de velouté de poireaux.

st-jacques.jpg 

Pour 2 personnes :

  • 8 à 12 coquilles St Jacques
  • 8 à 12 fines tranches de lard fumé (4 à 6 peuvent suffire)
  • beurre
  • vinaigre balsamique
  • sel, poivre

 

Pour l’occasion, j’avais acheté des coquilles fraîches et entières. Mais c’est très facile à ouvrir : il suffit d’écarter délicatement les deux parties de la coquille et de glisser un couteau entre la noix et el coquillage pour bien prélever toute la chair. Bien rincer puis sécher la noix. Les saler très légèrement et les poivrer.

Si les noix vous semblent très charnues, vous pouvez les couper en deux dans l’épaisseur, à vous de juger. Prendre une demi tranche de lard (ou une entière si votre noix est épaisse et que vous souhaitez bien l’enrober) et l’entourer autour d’une noix de St Jacques (ou d’une demi-noix si vous avez choisi de les couper en deux).

Faire fondre une noix de beurre dans une poêle sur feu moyen, y faire cuire les noix quelques minutes sur chaque face, jusqu’à ce que la chair soit blanche et le lard doré.

Une fois cuites, les déposer sur un plat et verser dans la poêle 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique, mélanger à la spatule quelques secondes sur le feu et verser sur els noix. Et hop, tout le monde à table (sauf moi !)

Publié dans In the kitchen

Commenter cet article

NatduVénéz 15/10/2007 20:44

Connaissais pas mais ca a l'air très bon... je retiens l'idée !

elodie 16/10/2007 19:03

Tu me diras, si tu essayes !

Sophie 13/10/2007 08:57

Tiens, je viens d'ne manger des Saint-Jacques!

syd 12/10/2007 15:57

je salive rien qu'à lire l'intitulé de la recette !

elodie 12/10/2007 18:19

Bave pas sur l'écran, ça ferait désordre !

freesia 11/10/2007 22:58

je fonds!

elodie 12/10/2007 18:17

Encore une chanceuse qui n'est pas allergique !

Super Croquette 11/10/2007 20:47

Monsieur Marguerite nous invite quand il veut, Super Croquette pour l'accompagner pour les St Jacques et Monsieur Croquette t'accompagnera sur les lasagnes!

elodie 11/10/2007 21:00

Tu parles, ça finirait plutôt avec les coquilles pour ceux qui aiment (ou qui peuvent) et les nouilles au beurre pour les autres. C'est pas juste !