Silence, on joue !

Publié le par elodie

loto.jpgDimanche pluvieux et froid. Tout ce qui me donne une fois de plus envie d’hiberner. Mais va donc tenter d’hiberner avec 3 enfants qui eux, n’ont pas l’air du tout décidé à en faire autant. C’est dans ces moments-là que je regrette de ne pas être une marmotte, un ours ou un loir, ou tout autre animal qui hiberne.

 

Au passage, ça me fait penser que ce serait bien que je me mette à jour en matière d’animaux qui hibernent, parce qu’en dehors de ces trois-là, je n’en connait pas des masses. Et c’est en général justement sur de tels sujets que mes enfants viennent me demander : « dis maman, qu’est ce qu’il y a comme animal qui hiberne ? » J’ai toujours la possibilité de dire « va demander à papa, mon chéri, c’est lui qui répond aux questions scientifiques », mais je vais encore passer pour la reine des ignares si je ne suis pas fichue de donner une réponse à une question aussi peu… scientifique. Bref, passons.


Je disais donc que ce week-end, il a fait un temps à donner envie d’hiberner à Sarkozy (qui ne donne même pas l’impression de dormir la nuit). A la place, on a choisi un dimanche au loto. Ça tombait bien, c’était justement ce jour-là que l’école des enfants organisait un « super-loto » (je ne sais pas vous, mais ça ne m’est encore jamais arrivé d’assister à un « mini-loto » un  « petit-loto » ou même à un simple « loto » tout court. En revanche la France pullule de « super-lotos » et de « lotos-géants »).

 

Pour la plupart des parents, c’est la corvée annuelle. Pour moi, c’est une plongée en enfance. Bon d’accord mes lotos de « quand j’étais petite » ils avaient lieu dans des bars marseillais, le soir et ils coûtaient un bras. L’objectif n’était d’ailleurs pas tant de ramener le panier de victuailles que de passer un bon moment, avec les commentaires tour à tour graveleux ou typiquement locaux du monsieur qui tire les numéros. Ça doit être là que j’ai appris (sans le comprendre à 8 ans je vous rassure) que le numéro 69 avait de quoi faire rire. Mais il y avait aussi le 1 « le pitchoun » ou le 90 le « pépé ».

 

Ici c’est bien différent, plus familial par certains côtés, mais en format maxi, dans une salle des fêtes de village archi bondée. Le ticket d’entrée est aussi bien plus modeste. On peut donc passer l’après-midi entière en déboursant 3 euros si on le souhaite (à condition, bien évidemment, de ne pas être accompagné de schtroumpfs affamés, assoiffés ou tout simplement gourmands).

 

Mais la plus grosse différence, c’est qu’ici, on vient pour gagner. Toutes les mamies des alentours s’y rendent en groupe, munies de leurs propres jetons. Ces jours-là, je peux vous le garantir, elles retrouvent les yeux de leur jeunesse pour parvenir à surveiller d’un coup d’œil leurs 10 cartons étalés devant elles. Et elles en oublient leurs oreilles faiblardes, toutes concentrées pour ne pas louper le moindre numéro. Il est donc formellement interdit de rigoler et elles n’hésitent pas à vous rappeler à l’ordre d’un regard noir.

 

Inutile de vous préciser qu’avec mon trio, j’ai forcément  eu encore l’insigne honneur de me faire remarquer. Mais pour une fois mes « chut, ne faites pas de bruit » manquaient carrément de conviction. Et tant pis pour le sosie de Mr Bean en femme (enfin, je crois que c’était une femme) assis à côté de moi. Souvenirs d’enfance obligent, un loto, pour moi c’est d’abord convivial. Et un loto organisé par une école primaire encore plus. Alors les garçons ont couru partout, Petit Dernier braillait bien fort « 53 ? maman c’est comment 53 ? je l’ai 53 ? »., ma sauterelle s’est investie comme personne pour tenter de remporter la nintendo DS (raté !), et ils ont eu droit à ballons et stylos publicitaires en récompense. Et moi ? J’ai gagné… 3 sublimes bougies flottantes en forme de fleurs accompagnées d’un extraordinaire CD sur les inoubliables chansons d’amour (non, je n’en rajoute, pas, c’est à peu près dans ces termes que mon lot était décrit). De quoi faire pâlir d’envie les mamies d’à-côté !

Commenter cet article

Ashley 20/11/2007 23:07

Merci merci, je vois que tu as une haute idée des gènes de la beauté chez les Abbott...

elodie 22/11/2007 17:22

Mais non, c'était juste pour vérifier que je n'avais pas simplement été aveuglée par d'aussi jolis pieds !

Super Croquette 20/11/2007 19:12

Ca me fait penser aussi à ces affichettes accrochées partout dans les cambrousse sur les potaux et qui annoncent des choucroutes géantes ou comme disait une de mes copines des " pots aux feux électriques"!

elodie 22/11/2007 17:23

Ah, oui, ici j'ai mêm eeu droit à la fête de la bouse ! Non, je n'invente rien, je crois même que je n'aurais pas osé inventer ça...

NatduVénéz 20/11/2007 15:14

Moi qui suis joueuse, j'adore les lotos... Et tous les étés, en rentrant en France, uen amie, fan de loto aussi, m'emmène passer un après-midi magique entre les numéros, les jetons métalliques et les ramasse-jetons aimantés (équipée l'amie, non ?).

elodie 20/11/2007 17:04

Hou la la, c'est une vrai pro ton amie, j'ai découvert ça ici ce genre de matériel.

isabella 20/11/2007 14:17

Oh là là moi aussi ça me rappelle des souvenirs! ça fait des années que je n'ai pas fait de Loto, j'aimerias bine voir si il y en n'a pas un par ici par hasard...

elodie 20/11/2007 17:03

ça y est je vais être responsable si tu gagnes un superbe nain de jardin !

Ashley 19/11/2007 22:24

Ah y a pas à dire ils savent vivre ces Vendéens (je vois très bien les tantes Abbott là dedans uhuhuh)

elodie 20/11/2007 14:02

Rassure-moi tout de suite, elles ne ressemblent pas à Mr Bean les tantes Abbott quand même ?