Bob et ses copains

Publié le par elodie

loir12-big.jpgPour ceux qui auraient loupé les (nombreux) épisodes précédents, Bob, ce n’est pas mon homme, ni mon chien, ni même un vague copain. C’est juste la taupe qui a élu domicile dans mon jardin et qui a décidé que « chez la marguerite », c’était aussi branché que St Trop pour les humains. Quoique maintenant que le couple présidentiel s’éclate à Eurodisney, on ne peut plus s’étonner de rien.

 

Donc voilà bientôt un an que au lieu de faire réaménager mon jardin par un paysagiste, je laisse carte blanche à Bob. Il creuse des galeries, déplace des mètres cubes de terre, crée des monticules sur la pelouse. Il a même poussé la gentillesse jusqu’à me donner des leçons de biologie animale, moi qui pensait qu’une taupe mesurait à l’aise 25 cm de long et qu’elle hibernait je sais tout désormais sur ses mœurs étranges. J’ai même appris qu’une taupe, ça n’était pas ultra maternel comme bestiole.

 

Bref, je pensais être incollable sur les taupes.

 

Jusqu’à l’autre jour.

 

Parce que tout de même quand on trouve une motte de terre au beau milieu de salle à manger, on se pose des questions. Oui d’accord j’ai trois schtroumpfs, mais ils n’auraient pas poussé le vice jusqu’à transporter un seau de terre dans une pièce qui ne donne pas directement sur le jardin.

 

Et même, soyons fous, imaginons un instant qu’ils soient assez tordus pour ça. Vu leur capacité à pourrir ma cuisine en un temps record en rentrant du jardin, même par temps sec, il est techniquement impossible qu’ils parviennent  à traverser deux pièces jusqu’à la salle à manger sans renverser la moindre parcelle de terre sur le sol. Or j’ai bien vérifié, hormis ce tas, rien. Ni sable, ni herbe ni terre, ni dans la pièce, ni ailleurs.

 

Mes talents de détective étant ce qu’ils sont après de longues années de lecture d’Agatha Christie, j’ai tout de suite repéré qu’à cet endroit précisément manquait un morceau de carrelage. Il ne m’en fallait pas moins pour accuser Bob.

 

Je n’étais pas tombée loin. Selon un vrai spécialiste (pas des enquêtes policières mais de la faune locale), Bob a simplement un copain auquel je n’avais pas pensé, un loir que j’ai surnommé Tom. Je vais donc très bientôt devenir aussi calée sur les loirs que sur les taupes. Par exemple, je sais que ça ressemble à un écureuil croisé avec une souris. Non, je n'ai pas encore croisé Tom, mais je me suis un peu renseignée sur Internet, histoire de ne pas passer pour une idiote si je me retrouve nez à nez avec lui. Et je peux d’ores et déjà vous faire une révélation fracassante : les loirs, du moins les loirs vendéens, ne sont pas si paresseux que ça. En tout cas, ils n’hibernent pas et sont en pleine activité au mois de février.

 

Partie comme je suis partie, je vais pouvoir me recycler en zoologiste, spécialiste des rongeurs de tous poils. La prochaine bestiole sur la liste est la souris, vu que l’une d’entre elle a pris le placard de la cuisine pour ses toilettes. J’ai commencé la désinfection. Il ne me reste plus qu’à lui trouver un nom, car si elle bénéficie des conseils de Bob, je suis mal barrée pour m’en débarrasser.

Commenter cet article

freesia 12/02/2008 10:14

achète un chat ! ;-) biz

elodie 12/02/2008 10:34

Mon chat chéri et regretté doit m'en vouloir de là où il est de n'avoir pas plus tôt pactisé avec Bob et ses potes. Mais désormais, il faudra que je me débrouille sans, ma fille a la mauvaise idée d'être allergique.

Super Croquette 12/02/2008 08:25

Un écureuil croisé avec une souris...

C'est le moment de télécharger le dernier volet de Wallace & Gromit.

elodie 12/02/2008 10:32

Je ne sais pas pourquoi, j'ai pensé à toi quand j'ai noté (dans tous les sens du terme) cette double ressemblance !

Ashley 12/02/2008 00:04

La souris je l'appelerais bien Jodie. Jodie la souris c'est jouli.

En même temps voilà ce qui se passe quand on ne suit pas les conseils des habitués: TU GEUTTES AVEC TA PELLE, c'est quand même pas compliqué

elodie 12/02/2008 10:32

Ce qui me fait penser qu'il faudra que je fasse un billet sur mon voisin Maurice, l'homme à la pelle, le spécialiste de la lutte contre le terrorisme taupien, le Jack Bauer des potagers !