Coach bien-être, ma nouvelle voie

Publié le par elodie

bien-etre.jpgIl y a quelques temps j’avais été voir un monsieur mandaté par l’ANPE pour me recycler. Enfin, comme je ne suis pas une vieille bouteille de lait vide, on va plutôt dire que le monsieur en question était chargé de m’indiquer des pistes pour trouver ma voie. Autrement dit une voie qui permette à l’Etat de ne pas me donner des sous tous les mois (ça de toutes façons, c’est déjà le cas, merci le statut mirobolant et enviable des pigistes) mais tout de même de gagner un vrai salaire et non pas l’équivalent divisé par 3 de ce que touche un SDF qui fait la manche dans le métro parisien.

 

Et bien, je peux vous le dire, je n’ai pas besoin de l’aide de ce « recycleur » (et c’est tant mieux parce que c’est pas avec ses idées que j’aurais fait fortune moi), ma voie je l’ai trouvée toute seule. Je vais devenir conseiller en bien-être, et même d’ici peu je pourrais passer à la télé et présenter une émission avec des idées ré-vo-lu-tion-naires !

 

Exemple n°1 : c’est l’hiver, donc il fait beau et presque chaud (c’est normal, au mois d’août il faisait un temps de novembre, donc en février il fait un temps d’avril, y a plus de saison, ma pôv dame !). Donc vous vous découvrez, comme en avril. Et tout le monde sait qu’en avril ne te découvre pas d’un fil, et que si avril est en février c’est pire puisqu’en plus il y a tout pleins de vilains microbes qui veillent prêts à passer à l’assaut. Donc, vous avez attrapé un gros rhume. Mais même pas la vraie grippe qui donne le droit d’être plainte et chouchoutée, non, juste le bête rhume qui fait parler du nez (pas compatible avec les messageries vocales de France télécom, j’ai testé), qui rend moche, qui fatigue bien, le top du glamour !

 

Vous pensez aller dévaliser la pharmacie en pschitt pour le nez et autres doliprane ? Inutile : je peux vous assurer qu’après 4 Ibuprofène, 2 vitamines C, 4 paquets de Kleenex (et vive l’invention du  mouchoir en balsam qui a évité à mon nez d epasser du rouge vif au violacé), plus rien ne fait de l’effet. Rien sauf les chewing-gums Airwaves menthol-eucalyptus. Ok, ça arrache, mais après tu peux parler presque normalement pendant au moins 20 mn !

 

Exemple n°2 : vous n’avez pas le temps d’aller au club de gym et en plus vous êtes ruinée vue la période entre la St valentin (mais oui, il y a des gens qui se ruinent pour la St Valentin !) et les impôts. Gardez vos sous, j’ai une méthode imparable pour avoir des courbatures. Et tout le monde le sait bien, qui dit courbatures dit muscles.

 

Cela demande néanmoins un minimum d’investissement. Il faut une pièce pas trop minuscule, donc en général plutôt un salon (ou un salon chambre pièce à vivre en cas de studio) qu’une cuisine ou une salle de bains. Et un tapis dans cette pièce. En cas d’absence de tapis, on peut tenter le coup avec n’importe quel morceau de tissu jeté sur le sol, drap, couverture, manteau, serviette de toilette, etc. Ensuite il suffit de se prendre les pieds dans le tapis, de faire une envolée à travers la pièce et d’atterrir plus ou moins gracieusement selon que vous êtes seule ou non à l’autre bout de la pièce. On éviter de terminer allonger sur le lit ou le canapé, cela enlève tout le plaisir de la chose, et atténue grandement les courbatures (donc les muscles).

 

En revanche, en respectant parfaitement mes conseils, vous êtes assurée de sentir le lendemain voire le surlendemain à quel point tous vos muscles (même ceux dont vous ne soupçonniez pas l’existence) ont travaillé lors de cette opération. Qui je le rappelle se réalise à domicile, sans coach, en quelques secondes (quelques minutes si on compte le temps nécessaire pour reprendre ses esprits) et qui ne donne, normalement, que quelques bleus. Pour plus de sûreté, je préfère néanmoins préciser que je décline toute responsabilité en cas de bris d’objets de valeur matérielle ou sentimentale, ou de fractures d’os, de déchirures ligamentaires ou d’entorses diverses et variées.

Exemple n°3 : La gym précédente ne vous a pas suffit ou vous a donné envie de tester de nouvelles sensations corporelles encore inconnues ? Pas de problème. Vous pouvez alors déhousser votre canapé, laver les housses en machine (à 30° c’est suffisant, inutile pour la suite de faire rétrécir les dites housses et de sacrifier le canapé) et tout simplement vous amuser à les remettre en place.

 

Personnellement j’aurais eu moins de mal à renter dans un jean de chez Zadig et Voltaire taille 34 ( !) qu’à refermer le zip de cette satanée housse. Dans le genre c’est même décomplexant : on se dit que puisqu’au bout du compte on y arrive, finalement peut-être que toutes nos rondeurs pourraient rentrer dans un jean qu’on ose même pas regarder en vitrine.

Bien évidemment toute aide d’un individu de sexe masculin âgé de plus de 6 ans (voire moins s’il est spécialement sportif et bien nourri), et même d’un individu de sexe féminin plus habitué aux activités sportives que ma propre Sauterelle est à proscrire. Mais le résultat est là : sueurs, efforts, joues rouges, les signes ne trompent pas, c’est bien du sport !

 

Alors le prochain qui me parle de footing ou de tennis n’a qu’à bien se tenir !

Publié dans Ma p'tite vie de fille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kty 23/02/2008 19:02

oui, ca me va ca !

elodie 26/02/2008 10:57

ah ben voilà, je savais que ma méthode pouvait faire des adeptes !

Ashley 20/02/2008 10:44

Je compatis de toutes mes forces (j'ai réussi à me coller des courbatures dans la fesse droite en faisant mes vitres)

elodie 20/02/2008 16:04

Il ne te reste plus qu'à recommencer pour te muscler la fesse gauche !

Victoire 20/02/2008 09:18

Ah! ah! alors là je te bats !!! j'ai de mon coté tenté le déhoussage et le rehoussage de 2 canapés ( 2 fois plus de contraintes) en étant enceinte,sans pouvoir se baisser !!! C'est pas du sport c'est de la compétition de haut niveau !!!

elodie 20/02/2008 10:10

Ah oui, mais là, tu te places directement dans la catégorie handisport !

freesia 19/02/2008 23:34

on a le même canapé??? lol

elodie 20/02/2008 10:09

Peut-être que les créateurs de canapés sont tous des êtres sadiques qui nous imaginent avec un plaisir de tortionnaire peinant et suant pour les rehousser...