La Petite Souris n'est plus ce qu'elle était

Publié le par elodie


petite-souris.jpgNon je n’ai pas adopté de nouveaux rongeurs à la maison, je parle juste de LA Petite Souris, celle qui a la plus fameuse collection de dents de lait que l’on puisse imaginer. Chez moi elle a encore du boulot avec Petit dernier. Il a beau avoir un esprit très mathématiques, sa logique de 6 ans s’adapte sans souci aux histoires de Père Noël et de Petite Souris. Autrement dit : ce sont des sujets sérieux, avec lesquels on ne plaisante pas.

 

Je ne m’en plains pas. Je me régale même à enjoliver les histoires et à préserver les surprises pour le seul plaisir de voir ce petit air émerveillé sur le visage de Petit dernier comme sur ceux de ses frère et sœur avant lui.

 

Il y a juste un léger détail qui me pose problème. Pourquoi faut-il toujours que le Père Noël et Petite Souris travaillent de nuit, hein ? On aurait pu faire en sorte qu’ils fassent le même boulot pendant que les enfants ne sont pas à la maison, ou qu’ils sont occupés dans une autre pièce, ça fonctionnerait tout aussi bien ! Eh ben non, un esprit tordu a décidé de se venger et de leur faire faire des nocturnes. Vous allez me dire que je râle pour pas grand-chose, et qu’un simple passage dans la chambre des enfants la nuit, ce n’est pas bien méchant, et que le soir de Noël ils s’effondrent bien avant les parents de toutes façons.

 

Je veux bien admettre qu’en théorie, ce n’est pas si gênant de jouer les Petites Souris noctambules.

 

Mais encore faut-il avoir la pièce ou le billet ad hoc, c’est-à-dire du même montant que celui donné la dernière fois parce le « maman pourquoi la petite souris elle m’a donné moins que la dernière fois, et moins qu’à mon frère ? » gâche le regard émerveillé.

 

Encore faut-il que l’enfant s’endorme à l’heure prévue, même un soir sans école le lendemain, et/ou qu’il ne se réveille pas 5 minutes avant l’heure prévue pour le passage de la Petite Souris.

 

Encore faut-il que la Petite Souris ne choisisse pas ce soir là pour s’endormir à moitié sur son canapé et monte se cocher en oubliant qu’elle a une fonction super importante à assumer juste à ce moment-là.

 

Encore faut-il tout simplement que la petite souris ne sois pas, au choix : une mère ou un père indigne, une tête de linotte, une étourdie à qui il suffit de dire qu’elle ne doit pas oublier un truc pour que justement cela lui passe complètement au dessus de la tête. Surtout qu’il est difficile de marquer en gros sur le pense bête de la cuisine : « penser à jouer la petite souris » de peur d’oublier de l’effacer ensuite !

 

Avec tout ça, vous comprendrez que la Petite souris peut se manquer. Et que quand Petit Dernier s’est levé ce matin et que à la place de son air émerveillé j’ai entendu « Maman, j’ai une mauvaise nouvelle », j’ai tout de suite  compris que la petite souris avait manqué à tous ses devoirs et je me suis pris une gifle de culpabilité maternelle en pleine face. Surtout qu’il a fallu rassurer Petit Dernier et lui expliquer malgré tout que même une dent cassée gardait toute sa valeur pour la Petite Souris et que ce n’était donc pas sa faute à lui, si elle n’était pas passée, mais qu’elle avait du avoir trop de boulot, ou bien elle était fatiguée ou étourdie, bref, bientôt bonne pour la maison de retraite, la Petite Souris.

 

J’ai tout de même trouvé une issue à tout ça en allant jeter un œil dans la chambre de Petit Dernier et en découvrant deux boites à dent (merci les cadeaux des dentistes pour les enfants sages !), dont une vide ! La voilà, mon explication : « La Petite Souris s’est trompée : elle a ouvert la boite vide, n’as pas vu de dent, et elle est repartie ! » A défaut d’émerveillement, j’ai eu droit au soulagement (une petite souris sénile, ça n’était pas rassurant pour l’avenir) sur le visage de Petit Dernier.

 

Il n’en reste pas moins que la Petite Souris n’a pas intérêt à se louper ce soir ! 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

julien 10/07/2013 17:44

haha mignon comme tout votre histoire de dent sous l'oreiller et de petite souris sénile :) En fait je suis tombé sur votre blog depuis Google car je cherchais a savoir si les petites souris de
France donnaient elles aussi moins depuis le début de la crise. Oui oui, des études aux Etats Unis et en Angleterre ont révélé que la souris donnait moins pour chaque dent d'enfant !