Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Publié le par elodie

La rentrée est passée, je suis donc en vacances. Enfin, mes nerfs sont en vacances et une partie de moi est au chômage : l’institutrice qui a fait des maths CP tout l’été avec Petit dernier va pouvoir se reposer, le juge chargé d’arbitrer les disputes fréquentes entre la Sauterelle et le Terrible va se relaxer ainsi que le flic qui s’occupait de les séparer et l’infirmière de traiter les blessures de guerre. Je ne parle même pas de la psychologue qui faisait un temps plein 24 h sur 24 7 jours sur 7 et qui va enfin souffler un peu.


Je suis réaliste, je sais bien que ces casquettes vont être toutes portées à nouveau le soir après l’école mais ça va tout même me laisser quelques heures de tranquillité dans la journée. Le travail c’est un peu mon repos à moi.


Sauf que cette année, je me suis trouvée une nouvelle occupation charmante, histoire de ne surtout pas risquer de m’ennuyer. Je vais faire taxi. Non je n’ai pas acheté une licence, et oui je vais limiter cette nouvelle activité à mes trois charmants bambins.


Mais j’ai voulu un peu compliquer la situation et éviter de tomber dans la monotonie. Alors j’ai inscrit mes 3 schtroumpfs dans 3 écoles différentes situées dans 3 villes (enfin, ville c’est un bien grand mot, peut-on appeler ville une commune où la seule école compte deux classes pour 8 niveaux ?) distantes les unes des autres d’une dizaine de km. Avec en prime trois systèmes distincts : une au collège, l’autre dans le primaire privé et le troisième dans le primaire public.


C’est rigolo, n’est ce pas ? Je vais donc pouvoir m’amuser au volant de ma voiture pour trouver les chemins où on voit le plus de vaches et ceux sillonnés par les tracteurs. Je vais tester mon GPS avec les versions en italien, en allemand ou en serbo-croate. Je vais aussi pouvoir écrire un guide des écoles de campagne vendéennes et même réaliser un remake du film « être et avoir ».


Pour l’instant cette douce folie est prévue pour un an. Je n’aI plus qu’à croiser les doigts pour que mon Terrible ne redouble surtout pas sa dernière année de primaire ce qui me permettrait de supprimer l’année prochaine une école de mon parcours.


Quoique, avec un peu de chance il ira dans un autre collège que sa sœur, à l’autre out du département….

Commenter cet article

Maria 08/09/2008 18:25

Mais ou est la médaille du mérite pour les mamans dévoues et à multiples métiers? mais qui fait la police?;-D

courage à toi et aussi bisous et merci pour ton message chez moi!

elodie 08/09/2008 19:17


Oui tu as raison, ça mérite au moins une médaille et même un salaire de plus pendant qu'on y est. Bisous qui comptent double ;-)


freesia 04/09/2008 10:44

et une roulotte, tu y as pensé?
big biz

elodie 04/09/2008 14:40


oui ça serait pas mal aussi, surtout que c'est abrité de la pluie, ce qui pourrait bien me servir !


lacroquette 03/09/2008 19:19

Un cheval... c'est vrai que ça commence à manquer de bêtes sur ce post. Heureusement qu'on a la jolie Sauterelle.

elodie 04/09/2008 14:39


Ah il faudra que je raconte un jour l'histoire de ma bestiole mystère...


Ashley 03/09/2008 17:50

Aaaaaaaaaaaah I see, le réchauffement climatique c'est donc TOI...

elodie 03/09/2008 17:59


Tu as raison, faut que je pense à acheter un cheval et une calèche. Au point où j'en suis....