C'est l'hymne de nos campagnes

Publié le par elodie

campagne.jpgVivre à la campagne ça a du bon.


Pour commencer on dort bien. Et comme dirait Ashley, quand on dort bien la vie et belle. Il n'y a pas de restos et encore moins de bars qui larguent leurs clients sur les coups de 1 ou 2 heures du mat, ou qui fêtent dignement chaque événement sportif. Et là je suis bien contente, parce que ça va être la coupe du monde de rugby, et je ne vais même pas entendre la différence. Il n'y a pas de voitures pour vous réveiller à une heure indue. Il y a bien des tracteurs mais la nuit on ne les entend pas, et le matin tôt, ils sont dans les champs, pas sur les routes. Et comme je ne suis pas maso, je n'ai pas acheté de coq.


Il n'y a pas de voisins pour s'engueuler alors que vous êtes tranquille en train de regarder la télé, ou (à peine moins horripilant) pour râler parce que vous vous engueulez quand ils regardent leur télé. Je vous rassure, je ne suis pas ermite, et j'ai bien des voisins, mais même s'ils sont un peu étranges, voire parfois clairement malades psychiquement parlant, ils ne sont pas dangereux. Ils sont peut-être dérangés mais pas dérangeants, et c'est tout ce que je leur demande.


La campagne ça sent bon. Pas comme le périph, ni le métro aux heures de pointe, ni les pots d'échappement. Bon c'est vrai que j'aimerais encore plus l'odeur de la campagne si les fermes du coin n'avaient pas besoin de fertiliser leur sol ou si pour enrichir la terre la lavande donnait de meilleurs résultat que le fumier ou autres trucs puants. Surtout que visiblement soit les paysans sont sadiques (c'est une éventualité que je n'écarte pas), soit il y a un lien entre la météo et le moment idéal pour l'épandage, parce qu'ils ont attendu les rares jours de beau temps de l'été pour s'y mettre. Mais bon, on ne va pas faire les difficiles, et on va dire que la campagne sent bon. En général.


A la campagne il y a tout plein de petits animaux. Et même des gros. Quand on se promène on croise des vaches, sur la route on s'arrête parce que les oies traversent, et à la maison on est accueilli par de petits écureuils. Et des taupes, mais ça c'est une autre histoire. Enfin, j'en profite pour vous rassurer : Bob, mon pote-taupe est en pleine forme, et les vacances ont du lui faire du bien parce qu'il a repris ses activités de plus belle.


Quand on va courir, au lieu de compter les poteaux, on peut compter les vaches, c'est plus marrant. Ça ne me donne pas plus envie d'aller courir, mais au moins je peux me dire « tiens, si j'allais courir je verrais peut-être des lapins dans les champs ça serait sympa » et rien que l 'idée me mets en joie, je n'ai donc même plus besoin d'aller courir.


A la campagne il n'y a pas d'embouteillages. Les seuls ralentissements sont dus aux tracteurs qui ont la mauvaise idée de passer sur des routes parfois (on se demande bien pourquoi, hein, j'vous jure !) et aux bestioles justement qui traversent. Mais même là, les gens s'arrêtent quand ils n'ont pas le choix, autrement dit quand ce sont des vaches. Parce qu'il n'y a que les ex-citadins bêtement sentimentaux comme moi pour prendre soin des petits hérissons, des écureuils ou des petits lapins.


En revanche, et ça c'était plutôt une surprise, ici aussi il y a des des travaux et de préférence à des dates qui dérangent bien tout le monde. Par exemple : pour refaire la route devant l'école, on choisit le jour de la rentrée, c'est plus rigolo ! Je pensais que c'était une habitude citadine, mais non ! Je me suis dit alors que c'était typiquement français mais même pas : des parents anglais m'ont affirmé que c'était pareil chez eux. Alors là je comprends mieux, la campagne n'a peut-être pas grand chose de commun avec la ville, mais ce sont bien des humains qui y habitent.


Commenter cet article

hydromiel 03/09/2007 14:07

Ha oui mais non.
Dans ce cas là, je suis et je resterais toujours une imbécile, mais je ne changerais JAMAIS d'avis mdrrrrr

elodie 03/09/2007 14:38

Tu serais pas un Bélier, toi, pour être aussi têtue ? ;-)

syd 01/09/2007 10:17

t'habites chez moi ?? parce que ca y ressemble beaucoup ! j'ai pas de pote qui s'appelle Bob , mais Pik-Pik le Hérisson ! j'ai les mêmes problémes de circulation : embouteillages de tracteurs ou traversée inopinée de sangliers ( et ils se fichent de passer dans les clous ceux là ) .Mes voisins sont sympas et aucun n'a le mauvais goût d'avoir un coq , alors vive la campagne !

elodie 02/09/2007 21:54

Dis à Pik-Pik de se méfier, l'espérance de vie de sa famille est assez limitée à la campagne !

hydromiel 31/08/2007 22:12

Yeurk ! A la campagne y'a plein de petites bêtes sournoises. Les grosses m'en fiche, je les vois arriver.
A la campagne y'a pas de centres commerciaux toutes les 10 minutes.
Y'a pas de coups de klaxonne et je peux pas hurler par la fenêtre de magnifiques injures.
Y'a 3 pelés et pas moyen de faire une rave.
A la campagne on capte pas toujours toutes les chaînes de télé.
Y'a que de l'air pur, donc je suis malade parce que comme toute bonne fille de Paris, il me faut de la polution pour respirer.
Non y'a pas, la campagne c'est pas pour moi....

elodie 02/09/2007 21:52

Et pourquoi tu crois que j'ai juré pendant 25 ans que je n'irai jamais habiter à la campagne ? Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ;-)

Super Croquette 31/08/2007 12:17

Alors moi j'ai tout bon puisque j'ai un bruit infernal dans mon immeuble mais surtout le bar du dessous s'est reconverti il ya 6 mois en bar sportif avec écran géant. Conclusion le match a désormais lieu dans ma chambre et l'après match sous ma fenêtre. Je suis donc ravie de venir passer un we de coupe du monde de rugby dans ta campagne. En plus je vais pouvoir m'engueuler avec mon mari en me sentant comprise.
Comme tu as le bon goût de ne pas avoir de coq on devrait approcher du nirvana absolu.
Aghhhhhhh ça va être bon!

elodie 31/08/2007 17:16

Tu me mets la pression là, imagine un peu que mes voisins fassent une fête juste ce jour-là ou qu'une (bonne ?) âme nous offre un coq...

Ashley 30/08/2007 18:54

Dis je peux venir chez toi en ouacances, moi je crois que ej vais mourir si l'autre c*n continue... Je vais revenir au boulot avec des cernes, c'est nul nul nul

elodie 31/08/2007 09:47

Mais viens Ashley, tu apprendras à mes enfants comment faire la sieste !